Accueil > brève de rando > Escaliers et crêtes dévoluards, de Vachères au Rocher Rond

Escaliers et crêtes dévoluards, de Vachères au Rocher Rond

Mi-octobre, après un report la semaine précédente pour cause de météo médiocre, le rendez-vous avec Laurent est fixé à 13h15 pour une randonnées sur les crêtes de Vachères.

Cela fait plusieurs fois que j’envisage cette boucle au dessus du vallon de la Jarjatte. Le passage clé est un couloir « direct » que m’avait signalé il y a quelques années Pascal Sombardier qui rejoint directement la tête de Vachères depuis le col des Aiguilles. Lors d’une première visite j’avais fait demi-tour pour cause de météo incertaine et vent trop fort sur les crêtes ; puis quelques passages au col des Aiguilles mais sans la motivation pour aller plus haut…cette fois-ci sera la bonne.

Après une montée sans difficulté au col des Aiguilles, nous arrivons au pied de la tête de Vachères. C’est par là, c’est tout droit au dessus du pierrier.

Cela commence à grimper :

Au début, pentes raides et caillouteuses, c’est le passage le plus délicat :

Ensuite, un bel escalier dévoluard, aux prises plus franches…

Et un couloir raide et étroit mais qui se remonte très bien :

On approche de la sortie : de nouveau du terrain moins franc où le piolet est bienvenu.

Et c’est enfin la crête. En bonus, le voile nuageaux qui semblait bien dense depuis le début d’après-midi s’éclaircit…

et nous entamons la traversée des crêtes jusqu’au sud du Rocher Rond.

Petite descente pour éviter le seul passage vraiment raide sur la crête.

et nous retrouvons la crête, verticale côté Drôme mais herbeuse et plus tranquille côté Hautes-Alpes.

La lumière devient plus belle…

et le soir tombe alors que l’on aperçoit la brêche par laquelle nous redescendrons.

Derniers rayons sur les falaises du cirque de Clausis puis sur le massif des Écrins :

et enfin dernières couleurs dans le ciel avant de redescendre…

Publicités
Catégories :brève de rando
  1. 2 novembre 2013 à 12 h 52 mi

    Magnifique reportage, un régal pour les yeux.

  2. *V*
    2 novembre 2013 à 23 h 55 mi

    Superbe randonnée, belle série photographique !

  3. 3 novembre 2013 à 10 h 37 mi

    formidable reportage comme toujours des photos magnifiques quoiqu’on dise la france est un beau panorama

  4. 4 novembre 2013 à 16 h 03 mi

    Superbe gallerie.

  5. François-Dominique Menneteau
    4 novembre 2013 à 17 h 49 mi

    La première publication de certaines de ces photos m’avait incité à gravir le Grand Ferrand le 24 octobre. Quel vent à la descente avant le col de la Croix ! La frontale dans une main, le piolet dans l’autre, je luttais pour ne pas être projeté au sol …
    Cette fois-ci, j’ai bien envie de partir sur vos traces, de Vachère au Rocher Rond.
    J’ai survolé plusieurs fois ces crêtes en delta. On en prend « plein les mirettes », voire un coup de poing dans l’estomac. Par vent nord, se poser à La Jarjatte peut être très acrobatique et même périlleux. Que de souvenirs.
    Pour ceux qui voudraient voir ce site d’en haut, j’ai posté une vidéo sur youtube. Le mieux est de passer par gcvl1.free.fr, rubrique « LES VOLS », année 2011, pour avoir le récit en plus de la vidéo.
    Grace à vos photos, j’ai trouvé le but de ma prochaine balade.
    Encore merci pour le partage de ces instants, qui donnent envie de bouger.
    François-Dominique Menneteau, pilote delta et randonneur.

  6. 5 novembre 2013 à 13 h 37 mi

    Belle série dans un joli coin !
    A tout hasard par rapport au message ci-dessus, j’avais été survolé par un deltaplane en montant à la Tête de la Cavale il y a un peu plus d’un an ; votre aile porterait l’inscription AIR ATOS-VR ?

  7. 6 novembre 2013 à 14 h 22 mi

    Et bien non. Je vole modestement en « Titan ».
    Je connais quatre ou cinq pilotes qui volent en ATOS-VR dans le coin. Il est possible que ce soit mon ami Eric Thomas. Il habite Mens et vol très régulièrement dans le Trièves. Dans la rubrique « LES VOLS » citée dans mon message précédent, vous trouverez des photos de ces vols dans le Trièves/Dévoluy et ailleurs.
    L’ATOS-VR est une machine « rigide », aux performances très supérieures aux deltas « souples » traditionnels, mais qui ne se pose pas comme une fleur, elle plane tellement bien. Par contre, on peut lâcher la barre de contrôle pour prendre posément ses photos. Allez voir les superbes diaporamas de Vianney Tisseau, autre copain, couvrant la moitié des alpes françaises survolées en ATOS-VR.
    Vous avez raison de marcher le nez en l’air. Outre les fréquents vautours fauves, je pense avoir aperçu un gypaète barbu vers le Rougnou un 21 octobre 2012 en parcourant le Sentier de la Baronne.

    Bonnes balades,

  8. Ced
    6 novembre 2013 à 20 h 37 mi

    A vrai dire je n’y connais rien mais comme les deltaplanes sont rares je l’avais remarqué, et en avais pris quelques photos. Je regarderai les liens ! 😉

    • François-Dominique Menneteau
      7 novembre 2013 à 19 h 45 mi

      Pourriez-vous m’envoyer vos photos.
      Si c’est bien mon ami, je lui transmettrai. Il sera heureux de se voir en l’air.
      Bien cordialement.

  9. Ced
    7 novembre 2013 à 20 h 11 mi

    Pas de soucis ; laissez moi un mail et j’essaye de vous envoyer ça demain !

  10. 22 novembre 2013 à 6 h 38 mi

    Super cette rando! Les photos sont toujours aussi belles par ici, bravo!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :