Le grand ménage de printemps

Comme chaque année, c’est la saison du grand rangement de
printemps…de mes images ! Autrement dit, du passage du stockage sur
mon ordinateur « de travail » à la sélection définitive, au traitement,
au légendage et à l’archivage des images.

Il faut croire que la période est favorable : neige un peu triste,
fleurs de montagne pas encore sorties, quand en plus on n’est pas trop
attiré par la photo animalière, la saison n’est pas très photogénique.
Et cette année, pour couronner le tout, les mers de nuages et le soleil
se font rares.

Habituellement, ce ménage de printemps correspond principalement aux
images hivernales, mais cette année, j’avais en plus VRAIMENT laissé
traîner les choses : j’avais trié à l’automne 2012 les images allant de
la fin d’été 2011 jusqu’à fin avril 2012, et ce sont donc plus de 10
mois d’images qu’il me restait, depuis début mai 2012 jusqu’aux images
du week-end dernier.

Mais finalement, ce fut rapide, plus que ce que je ne le craignais.

J’avais déjà fait une sélection des images « à garder » (je fais cela au
fil de l’eau, au plus tard quelques semaines après la randonnée). Cela
correspond très grosso modo à une image prise sur 20. Énormément
d’images éliminées donc, qui correspondent à :
– des ratés techniques
– des images de scènes finalement pas assez intéressantes
– beaucoup de doublons : images très proches aux cadrages, position
des personnages ou des nuages légèrement différentes).
Typiquement, quand je suis installé sur un sommet pour un lever de
soleil, je vais photographier avant, pendant et après le lever, donc en
« continu » ou presque pendant 30 minutes ou une heure, pour conserver à
la fin les quelques images les plus fortes de chacun des phases du
lever sur les différents sommets, personnages et nuages autour de moi.

Il me restait donc un gros millier d’images, avec une liste des
tâches… :

– choisir, parmi les images gardées, celles qui seront traitées et
archivées en jpeg (les autres seront des images brutes dormant au fond
des disques durs). Cela correspond à 350 images « simples » et 50
panoramiques constitués par assemblage de 2, 3 ou 50 (c’est rare)
prises de vue.

Cela m’a pris une heure trente hier soir (mais le gros du travail de
tri, comme je le signalais plus haut, avait déjà été fait).

– à assembler les panoramiques : 2 heures de préparation (sélection des
images, assemblage rapide par Autopano Pro, revue si besoin (rare) de
l’assemblage automatique qui a été fait). Le plus long ici est
d’attendre que les images (développées en tif 16 bit donc très grosses)
soient lues par le logiciel. Et pour 4 assemblages sur 50 j’ai du
intervenir un peu « à la main » pour changer des paramètres.

L’ordinateur a ensuite travaillé seul toute la nuit pour sortir les
images, toujours en tiff 16 bit. Je ne sais pas combien de temps il a
mis, sans doute 4-5 heures. C’était en tout cas fini à 8h, alors que je
l’avais lancé pour aller au lit à minuit.

– ce matin, ouverture de chacun des 50 panoramiques pour recadrer (je
préfère que le logiciel assemble sans rogner les bords, avec des images
qui ne sont pas rectangulaires, et me charger du découpage) plus une
rapide revue des luminosité/contraste.

Cela m’a pris 1h30 encore, avec beaucoup de temps passé à attendre le
chargement de fichiers immenses (10000 ou 20000 pixels de large
souvent) sur un ordinateur d’entrée de gamme acheté voici 3 ans…

– puis enfin le temps passé à traiter très rapidement les images
« simples » : 1h ce matin, soit 10 secondes par image environ. En
pratique, cela consiste juste en 30 secondes pour un un petit coup de
« courbe » visant éclaircir/assombrir ou augmenter le contraste sur un
tiers des images, et à ne rien faire du tout pour les autres.

Au final donc, environ 6h de temps passé + le temps que l’ordinateur
travaille seul, pour 400 images conservées.

Et il me reste maintenant à légender les images pour les inclure dans
ma base de données avec le massif, une courte légende, les infos
techniques récupérées dans les métadonnées du fichier d’origine, et
quelques mots-clés.
Je l’ai fait en 1h pour les 50 panoramiques, je risque donc d’y passer
une demi-douzaine d’heures de plus pour les 350 images
non-panoramiques.

Au total, un bilan chiffré de presque 11 mois de photo :

– environ 30000 images prises

– un millier conservé sur disque dur

– 400 images légendées « prête à montrer » sur le site, le blog ou pour
une demande d’un organisme ou d’un magazine…

Pour terminer ce billet un peu aride, quatre souvenirs de cette
année :

soleil et nuages sur le pic de Gleize, début juin dernier :

Lever de soleil sur les falaises du Pic de Gleize

lis de Saint-Bruno (??)

les Tours du Playnet juste avant un bivouac pluvieux sur les crêtes du
Vercors

montée au Taillefer en août, avec de belles brumes de vallée et un grand
soleil au dessus

Publicités
  1. ced
    17 mars 2013 à 18 h 07 mi

    Pour la 2ème ce sont des phalangères des lys (sauf erreur je ne suis pas un spécialiste !). Elles sont assez rares théoriquement (mais j’en ai vu bien plus fréquemment que les nivéoles)…

  2. François-Dominique Menneteau
    17 mars 2013 à 22 h 57 mi

    Je confirme : Phalangère, Anthericium liliago, famille des lys. Pelouses sèches, rocailles, sur calcaire, jusqu’à 1800m. Fleurit de mai à juillet. « Guide complet des fleurs de montagne », Christopher Grey-Wilson, illustrations remarquables de Marjorie Blamey, Delachaux & Niestlé, p 264-265. Excellent guide de terrain.

  3. 18 mars 2013 à 9 h 34 mi

    Tout ça nous montre bien ce que peut être le travail d’un pro. L’effort sur le terrain et le temps derrière l’écran ! Il n’y a pas de secret pour avoir de belles images …
    Bonne continuation.

  4. 19 mars 2013 à 22 h 48 mi

    bravo pour tout ce travail « derrière la belle lumière du terrain » !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :